Détournement des fonds publics dans l’aide à domicile

revolte

Aides sociales inefficientes, modernisation détournée, l’association des bénéficiaires AiderNosParents demande des enquêtes, débats et changements, aux candidats à la présidentielle .

 

Mesdames, Messieurs les candidates et candidats,

144 millions d’euros d’aides sociales APA-PCH pour Paris, en 2015, et pourtant zéro attestation, zéro évaluation de service fait !

Les bénéficiaires ne profitent pas réellement de ces dépenses publiques.

 

186 millions d’euros de subventions plus 27 millions d’euros de commandes publiques départementales pour moderniser depuis 2012, mais les besoins sont systématiquement détournés !

En effet, pour garantir l’effectivité des prestations, tous les départements demandent aux prestataires d’attester, au lieu des bénéficiaires !

C’est une faute grave : les bénéficiaires sont marginalisés, les fraudes et abus des prestataires généralisés, l’argent public pour moderniser la société est dilapidé.

Malgré d’innombrables alertes de l’association AiderNosParents depuis 2013, ces règles simples ne sont toujours mentionnées dans aucun cahier des charges :

« informer le bénéficiaire, recueillir son attestation et évaluation ».

Les trois services élémentaires obligatoires suivants sont réclamés depuis 2013, par et pour les bénéficiaires. Or, ils sont bafoués par tous les départements, tous les prestataires, tous les organismes de certification et de contrôle.

youtime

Les offres de modernisation du secteur ne sont pas nombreuses sur le marché. Leur comparaison n’est pas compliquée. Pourquoi ne pas les comparer publiquement, à partir des critères objectifs ?

Pourquoi ne pas impliquer le représentant des bénéficiaires et le représentant des intervenants, ces deux populations étant impactées quotidiennement par cette modernisation ?

YouTime qui rend service gratuitement aux bénéficiaires et recueille leur validation et évaluation, subit des pratiques discriminatoires : zéro chiffre d’affaire, zéro subvention, depuis sa mise en service en mars 2013.

L’entrave à la concurrence, à l’innovation, à la dignité des bénéficiaires, est-elle tolérable ?

Aucune étude comparative des offres du marché, aucune évaluation des programmes passés, des mêmes appels d’offres et des mêmes programmes de subventions qui profitent aux mêmes profiteurs, années après années. C’est légitime ?

 

190 millions d’euros de subventions pour professionnaliser depuis 2012 : à quoi ça a servi ?

En effet, les intervenants sont toujours déresponsabilisés, les services aux bénéficiaires inexistants.

100% d’intervenants équipés de smartphone et professionnalisés grâce aux applications numériques pour interagir avec les bénéficiaires et combattre la non-qualité, c’est pourtant un objectif réalisable dès 2013.

Dès 2013 avec YouTime, il est pourtant possible de rendre service à 100% des bénéficiaires et intervenants, de partager leurs données, afin de garantir l’effectivité et la qualité de 100% des prestations.

 

Mesdames, Messieurs, l’erreur est humaine mais une fois identifiée, il faut la corriger. Veuillez déclarer comme priorité nationale un maintien à domicile efficient, réellement innovant, réellement au service de ses bénéficiaires.

Auteur : M. Chi Minh PHAM, Président de YouTime et d’AiderNosParents

Articles complémentaires :

375 millions euros de subventions pour moderniser et professionnaliser l’aide à domicile

YouTime est nominée par la région IDF au Grand Prix France Entreprise Digital 2016

Réparer les erreurs d’une télégestion qui occulte le bénéficiaire

Publicités